Activité physique et diabète : conseils pour éviter l’hypoglycémie

hypoglycémie conseils pour éviter l’hypoglycémie

L’activité physique est recommandée pour les personnes atteintes de diabète, car associée à une nutrition appropriée et à un traitement médicamenteux, elle peut aider à prévenir les complications et à empêcher l’augmentation  du taux de sucre dans le sang. En bref, pratiquer une activité physique adaptée est toujours bénéfique pour qui que ce soit aussi vous ne devriez pas avoir peur de faire du sport avec un diabète. Cependant, il est bon de faire attention à l’hypoglycémie et aux types d’activité physique qui peuvent en être fréquemment la cause , comme une activité aérobique intense.

L’hypoglycémie consiste en une baisse excessive de la glycémie pouvant entraîner une perte de conscience et même un coma. C’est pourquoi, lorsque votre glycémie chute trop bas, vous devez suivre quelques consignes simples.

Avant de faire de pratiquer une activité physique

Une indication qui peut sembler anodine mais essentielle pour éviter le risque d’hypoglycémie est de toujours mesurer la glycémie avant de commencer l’exercice. Si la valeur indiquée est inférieure à 100 mg / dl, il est nécessaire de prendre une collation avant de commencer. Si, au contraire, la valeur est supérieure à 250 mg / dl, un contrôle cétonique doit être effectué: s’il est présent, l’exercice physique ne peut pas être commencé, mais l’insuline doit être injectée et la glycémie à nouveau mesurée après une heure environ.

Pendant l’activité physique

Pour reconnaître l’hypoglycémie pendant l’exercice, vous devez en connaître les symptômes. En fait, l’épuisement dû à un taux de glucose dans le sang trop bas peut être confondu avec la fatigue provoquée par l’entraînement, ainsi que par la transpiration ou l’accélération du rythme cardiaque. Si vous ressentez ces symptômes et que vous ressentez une faible force musculaire, il est conseillé d’arrêter l’activité et de vérifier votre glycémie.

Si des valeurs inférieures à 70 mg / dl sont trouvées, des sucres rapides doivent être pris immédiatement, sous forme de glucose et de glucides simples. Suivant la « règle de 15 », vous devez mesurer votre glycémie au bout de 15 minutes environ et, si elle reste inférieure à 100 mg / dl, prenez d’autres sucres rapides. Vous pouvez reprendre une activité physique uniquement lorsque votre glycémie est supérieure à 100 mg / dl.

Après l’exercice

Même à la fin de votre activité physique, en plus de réhydrater le corps en buvant de l’eau, il est nécessaire de vérifier le niveau de sucre dans le sang et de vous assurer que vous n’êtes pas en présence d’épisodes hypoglycémiques. De plus, il sera bon de préparer un repas riche et complet avec les bonnes quantités de glucides, lipides et protéines, afin de garantir au corps la quantité adéquate de nutriments pour rétablir l’équilibre des valeurs dans votre organisme.

En fin de compte, rien n’empêche les personnes atteintes de diabète de faire du sport en paix. L’important est d’être vigilant et de garder votre glycémie sous contrôle en tout temps.

Découvrez également notre article sur comment éviter l’hypoglycémie nocturne.

Catégorie : Alimentation, Hypoglycémie, Type 1, Type 2,

Partager
Article liés

Comment effectuer sa surveillance de la glycémie à l’aide de lancettes et sans douleur

Douleur neuropathique liée au diabète : symptômes et prise en charge

Comment reconnaître les signes et les symptômes du pied diabétique et que faire

Décalogue de conseils pratiques pour le soin des pieds au quotidien


Restez informé de toute l'actualité

cookie