Pied Diabétique

Qu'est-ce que le pied diabétique ?

Le pied diabétique est l’une des complications les plus répandues du diabète. Elle se manifeste avec l’apparition de problèmes de type nerveux et circulatoires. Dès le premier stade de la maladie, la personne souffrant de diabète voit ses pieds affectés par une sècheresse cutanée et des micro-lésions superficielles de la peau. Si le problème est négligé il peut, au cours du temps, se transformer en de véritables ulcères.

Le développement du pied diabétique se manifeste sous la forme d’insensibilité ou de perte, au niveau des extrémités inférieures, de la capacité à percevoir la douleur et les changements de température. Cela signifie qu’une personne atteinte de diabète tend à ne pas remarquer la présence de coupures, de plaies, de brûlures, de gelures et de toute autre évènement indésirable au niveau des pieds, précisément puisque sa réponse à la douleur est affaiblie.

Si une mauvaise circulation se présente au niveau des membres inférieurs (artériopathie et lésions vasculaires), on peut comprendre comment une petite égratignure sur le pied peut causer des dommages importants tels que des ulcères hémorragiques qui, à long terme, peuvent poser un risque élevé de développer des infections, des gangrènes partielles/totales et des changements dans la forme du pied et dans la façon de marcher.

Un diabète non contrôlé et/ou minoré constitue un risque réel non seulement pour la santé des pieds, mais aussi pour la vie de la personne elle-même.

L’origine du pied diabétique doit être recherchée dans l’hyperglycémie, c’est à dire l’état dans lequel il y a une présence excessive et prolongée de glucose dans le sang. L’hyperglycémie chronique provoque le développement de complications plus graves au fil du temps: la neuropathie, c’est-à-dire l’apparition de dysfonctionnements au niveau du système nerveux, et l’artériopathie, à savoir la circulation freinée du sang dans les artères menant aux membres inférieurs, et donc entravant la bonne cicatrisation des plaies. Les personnes souffrant de neuropathie ou d’artériopathie sont sujettes à un risque élevé de développer des ulcères et donc un pied diabétique.

  • S’assurer d’avoir un bon contrôle glycémique
  • Surveiller tous les jours avec minutie l’état des pieds, des ongles sans oublier entre les orteils
  • Laver quotidiennement les pieds avec de l’eau tiède et séchez bien toutes les parties du pied en évitant les frottements
  • Porter des chaussures confortables et des chaussettes douces, éventuellement sans couture ou avec des coutures plates
  • Choisir des produits hydratants, de préférence une mousse pour son absorption rapide et contenant 10% d’urée, la quantité optimale pour le soin des pieds des personnes souffrant de diabète
  • Se méfier des petites coupures, des cors et des écorchures
  • Éviter de placer vos pieds à proximité de sources de chaleur directes (par exemple cheminée, poêle, etc.)
  • Éviter de marcher pieds nus
  • Éviter d’utiliser des pansements coricides ainsi que des ustensiles pointus généralement utilisés afin de réduire les callosités

Informations et Guides

Thérapies pour les ulcères diabétiques

Lire la suite
Ulcères diabétiques : comment favoriser la guérison

Lire la suite
La transpiration des pieds : un symptôme à ne pas sous-estimer !

Lire la suite

Produits


Restez informé de toute l'actualité

cookie